Installer un serveur de mail sous Linux (1/3) : Postfix

L'objectif de cette note en trois parties (au départ c'était une, mais c'est devenu trop long ! 😉 ) est d'installer un serveur de mail simple nous permettant d'envoyer et recevoir des mails, mais aussi de les consulter via une interface Web.

Pour réaliser ces fonctions, le serveur de mail sera composé des éléments suivants qui composeront chacun une note :

  • un serveur SMTP pour le transport des mails : Postfix
  • un serveur POP3/IMAP pour la récupération et gestion des mails depuis un client : Dovecot
  • un Webmail pour la gestion de ses mails en ligne : l'application RoundCube

Les installations seront réalisées à partir des codes sources, et non des packages de distribution. Elles peuvent donc être appliquées sur n'importe quelle distribution.

Le but n'est pas ici de monter une usine à gaz. Il s'agit simplement de monter un serveur de mails fonctionnel.

Nous reviendrons dans d'autres notes sur des notions plus avancées telles que l'authentification, la prise en charge SSL ou la gestion du multi-domaines.

Logiciels utilisés : Postfix 2.7.2

Système d'exploitation : Debian  5.0, Linux 2.6.34

Note : dans cette note sera donc traitée la partie 1 (Postfix).

Pour la partie 2 (Dovecot) : http://blog.moncoindunet.fr/linux/installer-un-serveur-de-mail-sous-linux-23-dovecot/

Continuer la lecture de « Installer un serveur de mail sous Linux (1/3) : Postfix »

Créer un alias sous Linux

Créer un alias sous Linux est très utile pour redéfinir des commandes que l'on utilise souvent avec une option particulière, comme par exemple ls -l --color=auto pour afficher le format long et en couleur de la commande ls

La commande alias permet de créer par exemple une commande ll qui exécutera en fait ls -l --color=auto.

Pour cela, on utilise la commande alias de la manière suivante pour définir un nouvel alias :

$ alias ll='ls -l --color=auto'

On peut également utiliser alias sans argument pour afficher la liste des alias actuellement configurés :

$ alias
alias ll='ls -l --color=auto'

Par contre, l'alias ainsi créer n'est valable que pour le shell courant (et les processus fils).

Si l'on veut un alias permanent, il suffit de faire la déclaration dans le fichier .bashrc de l'utilisateur (si on est sous un shell Bash, sinon ça peut être .tcshrc par exemple) :

$ vi ~/.bashrc

Et on y insère par exemple cette ligne à la fin :

alias ll='ls -l --color=auto'

Ainsi, l'alias sera défini à chaque nouveau shell créé pour l'utilisateur.

On peut aussi recharger le shell courant pour prendre en compte le nouvel alias sans attendre la reconnexion :

$ . ~/.bashrc